ECOLE DOCTORALE GENESIS (Glocalisme, Environnement et Sécurité des Sociétés indienocéaniques)

 

Le monde académique est le reflet de la société. Mais il est aussi prouvé qu’une communauté académique dynamique, même dans un environnement social, économique et politique délétère peut constituer une ressource positive pouvant être mise au service de l’ensemble de la société.

L’environnement social, économique et politique délétère qui prévaut à Madagascar depuis pratiquement les débuts de son indépendance entrave activités de formation et recherches universitaires. Mais des niches extrêmement performantes existent et nous défendent de verser dans le pessimisme. Elles réussissent à accéder à une notoriété internationale (sans malheureusement être justement reconnues sur le plan national) et ce faisant permet à leur entourage académique un accès à la documentation scientifique actualisée, à la diffusion de leurs travaux (publications, colloques). Elles réussissent de la sorte à sortir de la dépendance vis à vis des bailleurs de fonds étrangers réceptifs aux recherches « utilitaires ».

Cette situation est un puissant stimulant pour l’équipe qui compose le noyau de l’Ecole Doctorale « GENESIS : Glocalisme, Environnement, et Sécurité des Sociétés indioenocéaniques », enseignants-chercheurs, doctorants, personnel administratif et partenaires extérieurs soucieux de l’essor de sa zone d’implantation au sein de la nation et intégrée dans la région indianocéanique. L’École Doctorale Genesis a pour ambition de faire transparaitre dans ses activités et ses champs d’expertise ce souci afin que ceux-ci impactent la vie matérielle au quotidien des concitoyens membres ou non de la communauté académique avant de rayonner dans la zone indienocéanique et au-delà.

Les recherches produites par l’École Doctorale auront pour ambition de remettre en cause des cosmogonies figées et à fonction immédiatement politicienne. Pour prendre le domaine de la science politique, par exemple, l’ED et son Laboratoire se proposent de réfléchir sur le fossé séparant droit romain et droit réel rejeté dans l’informel, situation  dans laquelle les concitoyens vivent, pour proposer des modes de gouvernance et de gestion qui tiennent compte de la multi culturalité malgache.

Interrogations nouvelles nées de la confrontation avec des expériences académiques novatrices en particulier venant des universités de Sud, appréhension du local dans sa dimension globale pour faire comprendre en vue d’appuyer des réponses glocalistes déjà en marche dans une société coupée de son monde académique et ce pour le bénéfice du développement humain dans un environnement sécurisé. Telles sont les préoccupations de GNESIS

Cette École Doctorale a vocation d’agir dans la société, avec ses différentes composantes, en s’instituant comme lieu de réflexion et outil de travail, ouvert.

Qu’il s’agisse de réfléchir sur le cadre juridique ou économique opportun, ou encore sur l’efficacité d’une gouvernance appropriée dans un environnement sécurisé, ou encore sur une mode de gestion de la création de richesses ; le but est le même, permettre à la société de bâtir une eunomie (Εὐνομία/ Eunomía est une déesse mineure grecque ancienne. Le nom commun peut se traduire par « ordre bien réglé, bonne législation, justice, équité ») conforme à son histoire, respectueuse de ses valeurs, condition d’une ouverture bénéfique vers le global mais aussi balisant l’inévitable hybridation à la source de la construction du glocal. Ce dernier est le signe de la vitalité et du dynamisme d’une société qui avance en surmontant ses tensions. La thématique glocalisme, Environnement, et Sécurité des Sociétés indionaoceniques entend traduire ces objectifs et l’acronyme Genesis fait référence au processus de production et de croissance de l’économie de la connaissance, condition de l’excellence académique.

Les niches qui ont réussi à émerger dans l’academe malgache ont compris qu’en changeant notre notion du temps et de l’espace, la technologie a transformé le monde en un tout. Or dans le monde de la connaissance, l’innovation scelle la rencontre du savoir et du pouvoir pour déterminer mœurs, valeurs, histoire et lorsque les dimensions temporelle et spatiale sont réduites à zéro la mobilité l’emporte sur la fixité. Et mobilité est synonyme de flux, réseaux, relations nodales indépendantes du territoire et de ses frontières. Des relations sans bornes changent la notion de lieu, le rapprochant de celle de point nodal et inaugurant un nouveau rapport entre global et local. Grâce aux réseaux, le global entre dans tous les lieux (loci) et chaque lieu (locus) s’inscrit directement dans la dimension globale. Ainsi nait la dimension glocale qui ne doit pas signifier manque d’appartenance, homogénéisation, déséquilibres, catastrophes écologiques. Politiques innovantes et nouvelles institutions doivent y pallier.  L’ED, institution glocale reliant les entreprises globales et les populations d’entreprises locales peut jouer un rôle de médiateur entre l’économie globale de la connaissance et la vie académique commune locale.

Elle participera à la fondation d`une nouvelle citoyenneté académique fondée sur l’appartenance plurielle, elle-même basée sur la possibilité de cultiver, en son sein, ces nouvelles appartenances identitaires, individuellement ou au sein d’une communauté.

  • Avoir un directeur de thèse prêt à encadrer vos recherches et un projet de thèse.
  • Être titulaire d’un diplôme national de master recherche ou DEA ( éventuellement un diplôme malgache ou étranger de niveau bac+5).
  • Avoir obtenu au minimum la mention bien au diplôme master recherche ou diplôme équivalent.
  • Passage devant l’équipe d’accueil de thèse qui soumet le dossier au Conseil de l’EDT. Celui-ci rend ensuite un avis d’approbation sur l’inscription du candidat. L’équipe d’accueil se réserve le droit d’interviewer le candidat à l’inscription avant d’accepter son dossier.

Contacts:

Mail : ecoledoctoralegenesis@gmail.com    —–   Numéros : 0340701029 / 0340700171

7 + 10 =